Accéder au contenu principal

Passé Présent... 2ème chance



Il y a quasiment six ans jour pour jour, je créai ce blog avec l'envie de partager mes découvertes au fil des archives et les travaux que j'ai pu écrire.

Il s'agissait pour moi de donner un corps, une épaisseur aux ancêtres dont je retrouve la trace dans les registres et qui ne sont au début de notre rencontre qu'une succession de dates.

Et puis, la vie a fait que j'ai très rapidement cessé de publier, sans pour autant arrêter de faire de la généalogie.

Et il y a quelques jours, alors que l'envie d'écrire m'a repris et que je venais de publier mon premier #RDVAncestral sur Facebook, ce réseau qui connait tout de ma vie ou presque m'a rappelé l'existence de ce blog.

Alors après un temps de réflexion, quelques travaux de rénovation, me revoilà...

J'ai choisi de retirer les articles publiés il y a six ans. Pour certains, ils ont été publiés ailleurs, comme l'histoire de Pierre Justin pour le Challenge AZ des promos du DU de généalogie de l'Université de Nîmes. Pour d'autres, j'estime qu'ils ont besoin d'être retravaillés et ils seront donc publiés d'ici quelques temps.

Alors, en route pour cette nouvelle aventure, en espérant qu'elle soit aussi longue que possible!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Petite histoire d'une cloche

Pour ce véritable premier article, je vais vous parler d'un lieu très cher à mon cœur, la terre d'une partie de mes ancêtres : le pays de Lagny, en Seine et Marne.
Et plus particulièrement, Saint-Thibault des Vignes, un petit village de quelques centaines d'habitants jusque dans les années 1970 .

Et encore plus particulièrement, la cloche de l'église Saint-Jean-Baptiste qui me réveillait tous les matins à 7 heures avec l'angélus, avant mon départ pour la Charente. 
Saint-Thibault des Vignes, Saint-Thibault pour les intimes, est le berceau de cette partie de ma famille. J'y suis viscéralement attachée, avec l'impression jamais ressentie ailleurs d'être liée à la terre sur laquelle je marchais. Je ne saurais pas expliquer pourquoi, peut-être est-ce parce que j'y ai énormément de souvenirs, que j'y passais tous mes week-ends étant enfant et que j'y ai vécu.
J'ai trouvé des ancêtres jusque dans les plus anciens registres de la paroisse et c…

Un hiver dans le Jura - #RDVAncestral

Guillaume du blog Le Grenier des Ancêtres nous invite tous les mois à remonter le temps pour partir à la rencontre d'un ancêtre et à raconter ce rendez-vous.

Ce mois-ci, j'avais envie de partir à la découverte de mes ancêtres paternels, dans le Jura. Je me trouve donc au Vaudioux, dans ce petit village près de Champagnole, dont sont originaires mes ancêtres paternels et là où, par hasard, j’ai fait mes premiers pas.
Par contre, je n'arrive pas à déterminer l'époque. Ce qui est certain, c’est que ce n’est pas le XXIème siècle. Pas de voitures, pas de lignes téléphoniques, et surtout pas d’église. Donc avant 1837.
Il fait très froid et la neige a envahi le village. Tout est blanc et silencieux. La neige épaisse craque sous mes pieds et j’aime la sensation que cela procure. Il faut dire que cela m’arrive rarement, à moi la parisienne émigrée en Charente.
En passant devant une petite maison du cœur du village, j’entends une femme hurler.   Inquiète pour elle, je m&#…